Texte à méditer :  STAT FORTIS IN ARDUIS ( Il se tient droit dans la difficulté )
   Ismidon de Claveyson, an 1050

Claveyson en Drôme

Fermer 0. Européennes 2009

Fermer 0.Régionales-2010

Fermer 1.Elections 2008

Fermer 1.Elections 2014

Fermer 2008 Conseil municipal

Fermer 2008 autour du galet

Fermer 2009 Conseil municipal

Fermer 2010 Conseil municipal

Fermer 2011 Conseil municipal

Fermer 2012 Conseil municipal

Fermer 2013 Conseil municipal

Fermer 2014 Conseil municipal

Fermer 2015 Conseil Municipal

Fermer 2016 Conseil Municipal

Fermer Aménagement village

Fermer Cimetières

Fermer Conscrits

Fermer Dessins

Fermer Découverte du village

Fermer Elections municipales

Fermer Evènements 2008

Fermer Evènements 2009

Fermer Evènements 2010

Fermer Inondations 2008

Fermer Patrimoine

Fermer Photos anciennes

Fermer Photos modernes

Fermer Plans et photos

Fermer Sentier de randonnée

Fermer Toponymes

Fermer Travaux

LE CLAVEYSONNAIS

Fermer Gazette n°1

Fermer N°1

Fermer N°2

Fermer N°3

Fermer N°4

Fermer N°5

Fermer N°6

Fermer N°7

Nature
Liens utiles
N°6 - h-Les orchidées

Les Orchidées de Claveyson (suite)

Par Lionel Crémillieux et Frédéric de Flaugergues

Fichier au format word ici

Une année est passée et nous sommes heureux de vous informer que la flore des Orchidées de Claveyson est plus riche de quelques espèces.

Nous avons pu prospecter de fin février à fin septembre, couvrant pratiquement toute la période de floraison des différentes espèces.

Nous avons maintenant, également, une connaissance bien plus fine des biotopes propices à la découverte de ces belles plantes.

Mise au point de l’inventaire orchidée 2006 :

- Orchis militaris et Epipactis atrorubens sont à enlever provisoirement de la liste car non observées cette année. Les plants fanés de l’année dernière n’appartiennent pas à ces espèces.

- Himantoglossum robertianum, rare et observé sur deux stations en 2006 a été observé sur 5 stations sur Claveyson et sur 2 stations sur Bren. Elle est donc assez commune chez nous.

- Orchis purpurea se trouve souvent en sous-bois et en lisière de forêt. Elle est commune chez nous.


Nouveautés 2007 :

Nom latin

Nom français

Floraison

Habitat

Observations pour Claveyson

Ophrys araneola

Ophrys petite araignée

fin mars

Prairies sèches

Très commune

Ophrys occidentalis

Ophrys occidental

Début mars

Garrigues et bords de routes

Commune

Epipactis microphylla

Epipactis à petites feuilles

Fin mai, début juin

Sous bois frais

Rare

Epipactis muelleri

Epipactis de Müller

juin

Pelouse et bois clairs calcaires

Assez rare

Neotinea ustulata

Orchis brûlée

Mai, juin

Prairies calcaires ensoleillées

Rare


Ophrys araneola (Ophrys petite araignée) pousse de préférence sur sols calcaires et relativement ensoleillés. C’est une des premières orchidées à fleurir dans notre région, juste après Ophrys arachnitiformis. Ses fleurs sont souvent petites, le labelle est cerclé d'une bande jaune de largeur variable et présente un dessin en forme de H. Elle est observable dès le mois de mars.

Ophrys-araneola.jpg

Ophrys occidentalis ( Ophrys occidental) ressemble fort à Ophrys araneola. Elle fut décrite en 2005. Les critères d’identification sont difficiles. Plusieurs Orchidophiles la citent de Claveyson. Ceci nous permet d’assurer nos identifications.

Ophrys-occidentalis.jpg

Epipactis microphylla (Epipactis à petites feuilles) pousse habituellement en individus isolés et passe facilement inaperçue : ses feuilles sont petites, ses fleurs sont peu nombreuses, à peine ouvertes et pendantes. Cette plante se rencontre dans les sous bois frais (hêtraies et sapinières) où elle forme de petits groupes.

Epipactis-microphylla.jpg

Epipactis muelleri (Epipactis de Müller) pousse dans les pelouses et les bois clairs calcaires. Ses fleurs sont très peu ouvertes et pendent comme des cloches, disposées en épi unilatéral.

Epipactis-muelleri.jpg

Neotinea ustulata (Orchis brûlé) est appelé «brûlé» en raison de la couleur pourpre foncé de sa sommité florale. Il pousse dans les alpages ensoleillés par petits groupes sur sols calcaires. Sa fleur est pourpre au labelle blanc taché de points pourpres.

Neotinea-ustulata.jpg

Nous arrivons ainsi au nombre de 27 espèces sur la commune sur un total de 42 connues en Drôme des collines. Pas mal non ! Et nous n’en avons peut-être pas fini de nos découvertes.

L’année prochaine nous vous proposerons un inventaire des arbres et arbustes de Claveyson ;

Nous différencierons les essences sauvages des essences d’ornement.

Si vous découvrez un arbre ou si vous possédez un arbre ornemental original, signalez-le nous.


Date de création : 17/02/2008 · 12:08
Dernière modification : 17/02/2008 · 12:14
Catégorie : N°6
Page lue 1527 fois


Imprimer l'article Imprimer l'article


Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !


Connexion...
 
Liste des membres Membres : 297

Votre pseudo :

Mot de passe :

[ Mot de passe perdu ? ]


[ Devenir membre ]


  Membre en ligne :
  Anonymes en ligne : 2
Blasons de Claveyson
z-blason-claveyson.gif

de Claveyson

z-blason-hostun-claveyson.gif

d'Hostun de Claveyson

z-blason-lionne-claveyson.gif

de Lionne de Claveyson


Recherche



Rédacteur


Nombre de membres1 rédacteur
Rédacteur en ligne : 0
Visites

   visiteurs

   visiteurs en ligne

diaporamas
Firefox
Ce site fonctionne mieux avec le navigateur Firefox.
Get Firefox en français
Nouvelles des Amis
^ Haut ^