Texte à méditer :  STAT FORTIS IN ARDUIS ( Il se tient droit dans la difficulté )
   Ismidon de Claveyson, an 1050

Claveyson en Drôme

Fermer 0. Européennes 2009

Fermer 0.Régionales-2010

Fermer 1.Elections 2008

Fermer 1.Elections 2014

Fermer 2008 Conseil municipal

Fermer 2008 autour du galet

Fermer 2009 Conseil municipal

Fermer 2010 Conseil municipal

Fermer 2011 Conseil municipal

Fermer 2012 Conseil municipal

Fermer 2013 Conseil municipal

Fermer 2014 Conseil municipal

Fermer 2015 Conseil Municipal

Fermer 2016 Conseil Municipal

Fermer Aménagement village

Fermer Cimetières

Fermer Conscrits

Fermer Dessins

Fermer Découverte du village

Fermer Elections municipales

Fermer Evènements 2008

Fermer Evènements 2009

Fermer Evènements 2010

Fermer Inondations 2008

Fermer Patrimoine

Fermer Photos anciennes

Fermer Photos modernes

Fermer Plans et photos

Fermer Sentier de randonnée

Fermer Toponymes

Fermer Travaux

LE CLAVEYSONNAIS

Fermer Gazette n°1

Fermer N°1

Fermer N°2

Fermer N°3

Fermer N°4

Fermer N°5

Fermer N°6

Fermer N°7

Nature
Liens utiles
N°6 - e-Rayonnement de Claveyson

Rayonnement de Claveyson

Sans-titre-2.jpgpar Roswit Leins, Danielle Rouchette et Jeanine Grève

Fichier au format word ici


Malgré sa petite taille, Claveyson a eu, par le passé, un important rayonnement dans le sud-est de la France. En témoignent le Monastère Sainte Claire et le Couvent de la Visitation à Romans, ainsi que la Place Claveyson à Grenoble.

Le monastère Sainte Claire :

Celui-ci existe depuis 1834 mais l'histoire de ce bâtiment, lié à l'histoire de Claveyson, commence à la fin du XIII° siècle.

A cette époque, cet espace est encore agricole et bordé à l'ouest par le couvent des Cordeliers en construction. Le rempart se situe alors sur l'actuelle côte des Cordeliers.

La famille de Claveyson vivra en grande partie l'hiver à Romans dans l'hôtel des Allées, dont une partie est le monastère actuel de Sainte-Claire. Celui-ci a été acquis en 1834 par les religieuses Sans-titre-1.jpgde Sainte Claire.

Il semble que les Seigneurs de Claveyson aient édifié en ce lieu la première demeure, au début du XIV° siècle. Celle-ci entre dans l'histoire en 1343 lorsque Henri de Villars y établit le siège de l'administration du dauphin Humbert II. Deux ans plus tard, le dauphin, à la veille de partir en croisade, nomme Henri de Villars, son « lieutenant en Dauphiné », qui fixe sa résidence à Romans et habite notamment l'Hôtel de Claveyson. En 1349, Charles, le nouveau dauphin et futur Charles V, roi de France, y reçoit l'hommage de la noblesse locale.

A partir de 1360, un second rempart est élevé et l'Hôtel de Claveyson se retrouve à l'intérieur de la ville. Au fil des siècles, la demeure passe dans l'héritage des familles d'Hostun, puis de Lionne.

(Publié dans ¨Le Romans historique¨ tiré d'internet)

Au cours de nos recherches nous sommes allées au monastère Sainte Claire où nous avons été cordialement reçues par les religieuses. Nous les en remercions encore.

Le couvent de la visitation - le musée de la chaussure de Romans

Le couvent fut fondé le 17 juin 1632 sur la demande de M. le Marquis de Claveyson, gouverneur de Romans et de Madame Renée du Peloux, sa mère. Les immeubles pour établir cette fondation furent donnés par François de Gaste et sa femme à la condition qu'on y reçoive leurs quatre filles comme religieuses.

(Tiré de l'essai sur les monuments et les anciens Édifices de la ville de Romans, 1903)

Au musée de la chaussure de Romans, l'ancien couvent de la visitation, nous trouvons plusieurs cours. Dans l'une d'elles, Monsieur André Barlatier, Chef de service de l'action culturelle de la ville de Romans organise de temps en temps des concerts. En souvenir du Marquis de Claveyson, il note sur les invitations que les concerts auront lieu dans la Cour de Claveyson. Comme il a des origines familiales à Claveyson, il attache beaucoup d'importance à ce détail de l'histoire.

Place Claveyson à Grenoble

Cette place est située entre la Grande Rue et la Place aux Herbes.

La famille de Claveyson, originaire du Viennois, avait un hôtel situé au milieu de la place ; c'est là que naquirent Abel Servien et Hugues de Lionne, dont les parents avaient hérité de l'hôtel Claveyson.

En 1793, l'hôtel fut démoli ; la place fut appelée l'Ile de Claveyson.

Au fond de la place, on aperçoit une maison avec des balustres. C'est là que les Hache, célèbres ébénistes grenoblois du XVIIIe siècle, avaient leur atelier.

Au XVIIe siècle, les consuls s'installèrent dans la maison d'angle (place Claveyson Grande-Rue) qu'ils avaient louée pour servir d'hôtel de ville.

Extrait d'Ouvrage en deux volumes. " Le Vieux Grenoble - Ses pierres et son âme " des éditions Roissard à Grenoble.

Le rayonnement de Claveyson ne s'arrête pas là.

(A suivre....)


Date de création : 16/02/2008 · 13:29
Dernière modification : 17/02/2008 · 12:11
Catégorie : N°6
Page lue 1301 fois


Imprimer l'article Imprimer l'article


Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !


Connexion...
 
Liste des membres Membres : 290

Votre pseudo :

Mot de passe :

[ Mot de passe perdu ? ]


[ Devenir membre ]


  Membre en ligne :
  Anonymes en ligne : 2
Blasons de Claveyson
z-blason-claveyson.gif

de Claveyson

z-blason-hostun-claveyson.gif

d'Hostun de Claveyson

z-blason-lionne-claveyson.gif

de Lionne de Claveyson


Recherche



Rédacteur


Nombre de membres1 rédacteur
Rédacteur en ligne : 0
Visites

   visiteurs

   visiteurs en ligne

diaporamas
Firefox
Ce site fonctionne mieux avec le navigateur Firefox.
Get Firefox en français
Nouvelles des Amis
^ Haut ^