Texte à méditer :  STAT FORTIS IN ARDUIS ( Il se tient droit dans la difficulté )
   Ismidon de Claveyson, an 1050

Claveyson en Drôme

Fermer 0. Européennes 2009

Fermer 0.Régionales-2010

Fermer 1.Elections 2008

Fermer 1.Elections 2014

Fermer 2008 Conseil municipal

Fermer 2008 autour du galet

Fermer 2009 Conseil municipal

Fermer 2010 Conseil municipal

Fermer 2011 Conseil municipal

Fermer 2012 Conseil municipal

Fermer 2013 Conseil municipal

Fermer 2014 Conseil municipal

Fermer 2015 Conseil Municipal

Fermer 2016 Conseil Municipal

Fermer Aménagement village

Fermer Cimetières

Fermer Conscrits

Fermer Dessins

Fermer Découverte du village

Fermer Elections municipales

Fermer Evènements 2008

Fermer Evènements 2009

Fermer Evènements 2010

Fermer Inondations 2008

Fermer Patrimoine

Fermer Photos anciennes

Fermer Photos modernes

Fermer Plans et photos

Fermer Sentier de randonnée

Fermer Toponymes

Fermer Travaux

LE CLAVEYSONNAIS

Fermer Gazette n°1

Fermer N°1

Fermer N°2

Fermer N°3

Fermer N°4

Fermer N°5

Fermer N°6

Fermer N°7

Nature
Liens utiles
Toponymes - Beausemblant

Commune de Beausemblant


Fichier au format Word ici


Beausemblant, cne du con de Saint-Vallier, dont le chef-lieu est au village de Creures.
Château de Beausemblant : Belsemblant, 1308 (Valbonnais, II, 138). — Castrum de Beausemblant, 1334 (Choix de doc., 83). — Castrum de Bello Simili, 1334 (Inv. des Dauphins, 307). — De Bellisilis, 1398 (ibid., 98). — Beault Semblant, 1539 (terr. de Saint-Vallier).
Avant 1790, Beausemblant était une communauté de l'élection et subdélégation de Romans et du bailliage de Saint-Marcellin, formant avec celle du Molard (voir ce nom) la paroisse de Creures. (voir ce nom.)
C'était en outre une terre qui, relevant du fief des Dauphins, appartenait de toute ancienneté à une famille de son nom, dont l'héritage passa vers 1378 aux Montchenu, qui vendirent en 1656 Beausemblant aux Sibeut, ses derniers seigneurs.
En 1848, la commune du Molard-Boucbard a été incorporée à celle de Beausemblant.

AiguelÈve, torr. cne de Beausemblant. Champ de la Rousse ou Ayguelève, 1607 (arch. de la Drôme, E 1003).

Blachebelle, rav. cne de Beausemblant.

Blache (La), quart. cne de Beausemblant. La Blache au mandement du Mollard, 1555 (terr. de Diane de Poitiers).

Boresse, h. cne de Beausemblant. Boressiæ, 1473 (Recog. Sancti Valerii, 45).

BruyÈre, usin. et quart. cne de Beausemblant.

Buissonet, quart. cne de Beausemblant.

Cessay, quart. cne de Beausemblant.

Champs-Roux (Les), h. cne de Beausemblant.

Chanas, h. cne de Beausemblant.

Chanaz (La), font. cne de Beausemblant.

Combe-Rollet, quart. cne de Beausemblant. Comba Relley, 1535 (terr. de Saint-Vallier).

Croisieu (Le), ruiss. qui a sa source sur les limites de la commune de Beausemblant, traverse celle d'Albon et se jette dans le Bancel après 6,100 m de parcours. Largeur moyenne, 3m,10 ; pente, 141m,8o ; débit ordinaire, 0m,024 ; extraordinaire, 15 mètres cubes. — Gruzieu, 1535 (terr. de Saint-Vallier).

Creures, vill. ch.-l. de la cne de Beausemblant. — Crueriæ, 1472 (Recogn. Sancti Valerii, 43). Crueriæ in mandamento Belli Similis, 1474. — Crueres, 1555 (terr. de Diane de Poitiers).
Avant 1790, Creures était une paroisse du diocèse de Vienne, dont l'église était sous le vocable de saint Pierre, — Capella de Crueras, XIVe siècle (Pouillé de Vienne), Ecclesia de Creuriis, 1472 (Recogn. Sancti Valerii, 43), — Cura de Crueriis, 1500 (Fr. Marci, Decis., I, 53), — Saint-Pierre de Creure, 1520 (arch. de la Drôme, E 2456), la cure de la collation du prieur de Saint-Vallier qui y prenait la dîme, et dont la circonscription territoriale était celle des communautés de Beausemblant et du Molard-Bouchard.

Domaine-du-bois (Le), f. cne de Beausemblant.

Eglise (L’), h. cne de Beausemblant. — Capelle de Crueras, XIVe siècle (Pouillé de Vienne). Ecclesia de Creurias, 1472 (Recogn. Sancti Valerii, 43).

Enfer (L’), ruiss. affl. de la Galaure, cne de Beausemblant, ayant un cours de 2,300 mètres. Largeur moyenne, 1m,30 ; pente, 53 mètres.

Epinasse (L’), f. cnes d’Albon et de Beausemblant.

Fedel, quart. cne de Beausemblant. — Fendel, 1607 (arch. de la Drôme, E 1003).

Gits (Les), f. cne de Beausemblant.

Grand-Combe, rav. cne de Beausemblant.

Isnards (Les), f. cne de Beausemblant.

Lampar, quart. cne de Beausemblant. — La Cumbe de Lampal, 1555 (terr. de D. de Poitiers). Lampa, 1607 (arch. de la Drôme, E 1003).

Laquat, quart. cne de Beausemblant. — Lou Laquas, XVe siècle (terr. de Parnans).

MaladiÈre (La), quart. cne de Beausemblant.

Maucune, quart. cne de Beausemblant. — Ad Malcunam, 1472 (Recogn. Sancti Valerii, 41). — Malcune, Maulcune, 1555 (terr. de D. de Poitiers).
Ancien fief du comté de Vals, appartenant vers le milieu du XVIe siècle aux Polycard, qui s'éteignirent chez les Lestrade, Maucune passa par alliance aux Blanc de Chapteuil, vers 1583, et, cent ans plus tard, de cette dernière maison aux Simiane, dont l'héritière vendit en 1720 Maucune aux La Coste.

Molard-Bouchard (Le), chau cne de Beausemblant. — Le Moulard, 1471 (Recog. Sancti Valerii, 24). Molariurn, 1475 (ibid., 37). Le Mollard, 1555 (terr. de Diane de Poitiers). Le Molard‑Bochard, 1607 (arch. de la Drôme, E 1003). Le Molard, 1647 (ibid., 600). — Le Mollard-Rochard, 1654 (ibid., 2206). — Le Molard-Brochard, 1788 (Alm. du Dauphiné). Molard-Bouchard, 1790 (État du clergé).
Avant 1790, le Molard-Bouchard était une communauté de l'élection et subdélégation de Romans et du bailliage de Saint-Marcellin, faisant partie de la paroisse de Creures (voir ce nom).
Au point de vue féodal, le Molard-Bouchard était un fief du comté de Saint-Vallier, appartenant dès le XVe siècle aux Bochard, qui s'éteignirent vers 1520 chez les Izerand, et dont ceux-ci étaient encore seigneurs au siècle dernier.
En 1790, le Molard-Bouchard devint une commune du canton de Saint-Vallier ; mais cette commune a été unie à celle de Beausemblant le 11 novembre 1842.

Policard, quart. cne de Beausemblant. — La Polycardière, 1662 (arch. de la Drôme, E 2215).

RossiniÈre (La), f. cne de Beausemblant.

Rostaings (Les), f. cne de Beausemblant.

Serre-Verdun, cot. cne de Beausemblant.

Saint-AndrÉ, quart. cne de Beausemblant. — Ecclesia destructa Sancti Andræi apostoli, 831 (D. Bouquet, VI, 570). — Ecclesia Sancti Andree, 1119 (Juénin : Hist. de Tournus, 145). — Sainct André de Maulcune, 1555 (terr. de Diane de Poitiers).
Emplacement d'une église qui dépendait de l'abbaye de Tournus , à qui la possession en fut confirmée le 6 des ides de mai 1120, par le pape Gallixte II.

Verdun, quart. cne de Beausemblant. — Verduyt in Vallis, 1474 (Recogn. Sancti Valerii, 12).

Vivier (Le), quart. cne de Beausemblant.


Date de création : 15/02/2007 · 08:49
Dernière modification : 05/05/2007 · 16:09
Catégorie : Toponymes
Page lue 1838 fois


Imprimer l'article Imprimer l'article


Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !


Connexion...
 
Liste des membres Membres : 299

Votre pseudo :

Mot de passe :

[ Mot de passe perdu ? ]


[ Devenir membre ]


  Membre en ligne :
  Anonyme en ligne : 1
Blasons de Claveyson
z-blason-claveyson.gif

de Claveyson

z-blason-hostun-claveyson.gif

d'Hostun de Claveyson

z-blason-lionne-claveyson.gif

de Lionne de Claveyson


Recherche



Rédacteur


Nombre de membres1 rédacteur
Rédacteur en ligne : 0
Visites

   visiteurs

   visiteur en ligne

diaporamas
Firefox
Ce site fonctionne mieux avec le navigateur Firefox.
Get Firefox en français
Nouvelles des Amis
^ Haut ^